La gestion des acomptes de paie dans le logiciel Sage Paie est un point essentiel en comptabilité. Voici le pas à pas sur la manière de procéder.

Qu’est-ce que la gestion des acomptes ?

Un acompte de paie consiste à verser à un employé une partie de son salaire en avance. En effet, si la date de paiement du salaire est par exemple le 29 du mois, un employé est en droit de demander un acompte de paie le 15 du mois, le montant correspondant à ce qu’il a déjà effectué au jour de l’acompte. Il est rare qu’un employeur refuse un acompte de paie, notamment s’il s’agit d’une demande exceptionnelle.

Il existe certains cas dans lequel l’employeur n’a pas le droit de refuser l’acompte de paie, notamment pour les salariés mensualisés, les salariés non mensualisés devant être payés au moins deux fois par mois, les salariés aux pièces dont l’exécution du travail doit durer plus de quinze jours ou encore les VRP en fonction des commissions effectivement dues au titre du trimestre en cours.

L’acompte de paie peut être directement géré au sein du logiciel Sage Paie.

Le pas à pas des acomptes de paie

1) Ouvrir le menu « Gestion » pour accéder à la liste des employés

2) Saisir le montant d’acompte et choisir sa régularité ou son côté exceptionnel. Il est possible à ce stade de procéder à une saisie individuelle ou collection en allant dans le menu « Edition » puis « Acomptes par population »

3) Plusieurs colonnes sont alors disponibles :

– La colonne intitulée « à verser » qui présente l’acompte prochainement versé

– La colonne intitulée « Paiement » avec le montant de l’acompte. Dans cette colonne, on peut retrouver le P signifiant que l’acompte a été payé, le * signifiant que l’acompte a été généré dans le bulletin de paie, et enfin le *P qui signifie que l’acompte a été traité deux fois.

4) Aller dans « Gestion » puis « Ordres de paiement » afin d’éditer le paiement de l’acompte et d’éditer l’état de contrôle

5) Générer le fichier des virements ou d’édition des chèques. Suite à cette manipulation, un bordereau est édité afin de sécuriser le contrôle.

6) Editer le rapport de la bonne génération des acomptes de paie.

Il est essentiel de générer les acomptes avant la clôture de la paie en cours.