En juin dernier, Sage a annoncé le lancement de la version 8 de Sage 100 Génération i7 : une nouvelle mouture de sa solution logicielle dédiée aux PME qui répond aux défis posés par l’essor de la dématérialisation.

Une version tournée vers l’avenir

La version 8 de Sage 100 Génération i7 est dotée d’un module eFacture enrichi, qui permet d’anticiper la dématérialisation des factures : entre 2017 et 2020, toutes les entreprises devront ainsi émettre des factures électroniques. Le module eFacture revisité possède désormais une fonction de transmission de commande via le portail Cloud, qui crée une chaine dématérialisée entre l’acheteur et le fournisseur. Compatible avec la norme AIFE, Sage eFacture réduit les coûts de facturation de 30% et améliore le suivi des factures. Qui dit dématérialisation, dit archivage de documents : c’est là qu’intervient une autre nouveauté, Sage 100 Document Manager, grâce à laquelle il est possible d’organiser le classement de toutes sortes de documents en version électronique ou papier, et de les consulter depuis n’importe quel poste de travail par le biais d’un navigateur internet.

Des nouveautés pour rendre les entreprises plus productives

Les logiciels de la gamme Sage Génération i7 ont été dotés de nouveautés fonctionnelles et techniques ; cela concerne la Comptabilité, les Moyens de Paiement, la Trésorerie, les Immobilisations, les Etats Comptables et Fiscaux et la Gestion Commerciale. Par exemple, dans Sage 100 Gestion Commerciale, on peut affecter les utilisateurs par dépôt, pour qu’ils puissent réserver des produits pour leurs clients. Une visualisation complète et détaillée de l’historique client a aussi été intégrée. Le logiciel Sage 100 Gestion de Production comporte quant à lui désormais un deviseur, pour simuler les coûts de production, une gestion des prévisions exportable dans Excel en un clic, et une meilleure synchronisation entre Gestion de production et Gestion commerciale.

Une ergonomie améliorée

Avec la version 8 de Sage 100 Génération i7, les utilisateurs pourront profiter d’une expérience de navigation plus simple. L’interface utilisateur, qui prend la forme d’une interface de type web, a ainsi été repensée, dans une démarche d’harmonisation. Des efforts ont également été faits pour renforcer l’interaction avec les applications, en permettant par exemple un accès direct à certaines fonctionnalités.