Patrice Foliard, le président de Promosoft, recentre Action Informatique sur son activité de CCS Sage.

 

Nouveau propriétaire d’Action Informatique, le chartrain Promosoft a décidé de faire cesser les activités du revendeur francilien autour des gammes de Divalto et d’EBP. Il le recentre exclusivement sur le métier de CCS Sage qu’il abandonne quant à lui pour se focaliser sur l’intégration d’infrastructures.

 

Promosoft, un Centre de Compétences Sage (CCS) et intégrateur d’infrastructures basé à Chartres (28), vient quasiment de doubler de taille. Ce revendeur qui réalisé environ 4 M€ de chiffre d’affaires avec un effectif de 30 personnes a en effet racheté son homologue parisien Action Informatique qui déclare 3 M€ de revenus et une équipes de 20 collaborateurs. « Action Informatique s’est diversifié un peu trop rapidement en ajoutant à son activité autour des logiciels Sage celles de partenaire de Divalto et d’EBP. Cela a créé quelques difficultés financières qui l’ont amené à chercher un partenaire », explique Patrice Foliard, le président de Promosoft.Pour l’heure, ce dernier ne souhaite pas que les deux sociétés fusionnent. Action Informatique continuera d’être dirigé par Laurent Faucoeur, son fondateur qui en devient le directeur général, non sans un changement de stratégie impulsé par son nouveau propriétaire. Il consiste à recentrer le revendeur francilien exclusivement sur son métier de revendeur Sage. Son activité de revente et de déploiement de l’ERP Divalto a été cédée à l’intégrateur Partesys qui a repris au passage l’agence Action Informatique Est de Chalons-en-Champagne (51). Cette transaction faisait partie de l’accord passé entre Patrice Foliard et Laurent Faucoeur. Elle a été réalisée avant que le rachat d’Action Informatique ne soit finalisé.

Photo PFPromosoft se recentre sur l’infrastructure, Action Informatique sur Sage.

A cet abandon de fonds de commerce vient s’ajouter un renforcement de l’activité d’Action Informatique mais aussi de celle de Promosoft dans leur domaines de prédilection respectifs. « Promosoft réalisé 20% de son chiffre d’affaires autour des logiciels de Sage, principalement dans le secteur du bâtiment, et le reste en tant qu’intégrateur d’infrastructures. A l’inverse, Action Informatique est avant tout un spécialiste des logiciels Sage qui développe aussi une petite activité autour des infrastructures. Cette dernière va être totalement intégrée à Promosoft qui va de son côté transférer toute son activité de distribution de logiciels de gestion à Action Informatique », détaille Patrice Foliard.Reste maintenant à mettre en place un plan de synergie touchant à l’activité au quotidien des deux entreprises, mais pas seulement. Celui-ci va également concerner le CCS Sage normand Guezouli Informatique dont l’actionnariat est partagé entre Patrice Foliard ainsi que les intégrateurs Profil Informatique, ABC Informatique et IBC. « Pour commencer, nous allons partager la hot-line de ces trois entités, explique Patrice Foliard. N’étant pas spécialisé sur un type de clients en particulier, Guezouli pourra également sous-traiter à Action Informatique des projets concernant des entreprises du bâtiment. A moyen terme, une stratégie de synergie plus ambitieuse sera mise en place », détaille Patrice Foliard.Il y a trois ans, ce dernier était étranger au marché de la distribution et du déploiement de logiciels de gestion. C’était avant qu’il ne rachète Guezouli Informatique puis Promosoft il y a dix huit mois. Son exemple montre donc que même si les relations entre Sage et son réseau de distribution sont souvent tendues, le commerce des logiciels de l’éditeur suscite toujours des vocations.

 

Toutefois, Patrice Foliard reconnaît sans détour que les relations avec l’éditeur ne sont pas toujours simples. Pour être moins dépendant des aléas des décisions que Sage peut prendre envers son réseau de ventes indirectes, il a misé sur le développement d’une importante activité de services qu’il maîtrise sans interférence. « Hors contrat d’assistance et de mises à jour, l’activité services de Promosoft autour des logiciels de gestion de Sage représente près de 45% de son chiffre d’affaires. C’est une part plus importante que notre activité de revente de licences », détaille Patrice Foliard. A l’avenir, Promosoft, ou du moins Action Informatique désormais, souhaite porter cette part des services à 50% de ses revenus.

 

08 Avr 2014 distributique.com